Loupe Africaine

Un fait démocratique celle qui vient se produire en Gambie.

Âpres vingt-deux au pouvoir le président Gambien Yahya Jammeh a été copieusement battu dans les urnes par son rival politique Adama Jammeh, celle-ci a été soutenu par l`opposition. Pourtant, le président qui a couru sans succès sa réélection a déjà accepté les résultats et a reconnu sa défaite. La Gambie tel que l`Afrique ce sera un lieu d`avenir, mas avant cela il y a beaucoup de travaille à faire afin que nous puissions atteindre cet objectif, et la Gambie ce n`est pas une exception car la jeunesse continue a s`enfuir hors du pays travers de l`émigration clandestine a couse de la pauvreté au encore d`outres raisons qui les stimulent à sortirent.

L`Angola vers la nouvelle face dans la figure du président et la maturation d`une démocratie trop lent.

Le président Angolais Jose Eduardo dos Santos dans une réunion de son parti a annoncée qui il ne sera candidat a nouveau dans les élections générales qui aura lieu l`ânée prochain (septembre 2017), et pour le succéder en tète de liste il a choisi son vice-président du parti MPLA Joao Lourenço. Depuis toutes ces années au pouvoir il annonce sa retraite progressivement de la cène politique comme il avait promit au dernière congrès extraordinaire de son parti. Il est reste au pouvoir trente-sept ans, âpres avoir succédée le chef historique du parti MPLA Agostino Neto mort prématurément victime d`une cirrhose.

Entre le pouvoir et sa sante, le président Mugabe doit choisir.

Selon des sources officielles le président zimbabwéen Robert Mugabe face sérieux problèmes de sante qui pourront l`éloigner de la course a sa propre succession en 2018, lors de les élections générales en son pays. La même source nous rends compte qui le président Mugabe soufre de plusieurs problèmes de sante, y compris de cataracte, un cancer de la prostate, ainsi que des pieds enflés. Agé de quatre vingt-dix neuve années il se trouve carrément fragile a couse de son âge, et qui l`oblige à se rendre aux médecines avec autant de régularités. Donc, tout nous porte à croire, qui âpres trente années au pouvoir il va finalement quitter le post sans nous donner une piste par rapport de son successeur ou si l`opposition aura la capacité de prend la présidence par voix des urnes.

Par: Jonas Nazareth – Expert en géopolitique africaine.